Clinique vétérinaire les 3M – Michaud – Dannemarie Alsace – Spécialistes animaux chats, chiens et NAC

Chat

Le chat domestique

Le chat domestique est la sous-espèce issue de la domestication du chat sauvage, mammifère carnivore de la famille des félidés. Il est l’un de principaux animaux de compagnie et compte aujourd’hui une cinquantaine de races différentes reconnues par les instances de certification.

Données physiologiques

Nom Chat
Taille 23-25 cm
Poids 4-5 kg
Température corporelle 38-39°C
Fréquence respiratoire 10-20 MPM
Fréquence cardiaque 110-180 BPM

Gestation 65 jours
Longévité 12-18 ans
Sommeil quotidien 12-16 heures

Le chat en images

Tout savoir sur le chat

Pour vivre en harmonie avec votre nouveau compagnon, il faut comprendre et connaître certaines de ses particularités. Avant tout, gardez en tête que les besoins d’un chat sont spécifiques et vraiment différents de ceux d’un chien.

Le niveau de socialisation

Même si l’éducation d’un jeune chat demande moins d’implication que celle du chiot, certaines bases sont indispensables à acquérir. Pour évaluer son niveau de socialisation, un test simple consiste à soulever le chaton en le tenant délicatement par la peau du cou. S’il est bien sociabilisé, il va se recroqueviller avec sa queue sous le ventre. Un chaton répondant correctement à ce test a été bien sociabilisé par sa mère après la naissance. En revanche, si cette manipulation déclenche une forte réaction, elle révèle un niveau de socialisation extrêmement faible. Le chaton aura un caractère plus difficile. Pour éviter tout problème dans le futur, n’hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire.

La période d’attachement

Chez le chat, la capacité à se socialiser dépend de la relation avec sa mère et du niveau de socialisation de celle-ci.

La première période d’attachement entre le chaton et sa mère est primordiale. La qualité de ses relations avec les humains en dépendra. Un premier lien de bonne qualité lui permet d’être confiant avec tous les humains et souvent avec les autres espèces animales.

Votre chat sera alors détendu en votre compagnie.

L’acquisition des auto-contrôles

En grandissant, le chaton apprend à coordonner ses mouvements et à contrôler l’action de ses dents et de ses griffes.

C’est sa mère qui est chargée naturellement de cet apprentissage. Il est possible que vous ayez à la remplacer si votre chaton n’a pas encore acquis ces réflexes.

La mère corrige le chaton en cas d’écart de conduite en donnant des coups de patte, griffes rétractées, sur le museau des chatons. Vous pouvez imiter cela pour interrompre une action indésirable sans risquer de lui faire mal : en donnant des coups de doigts sur le museau du chaton.

Un animal territorial

Le chat va partager son territoire en plusieurs lieux qui ont des fonctions différentes.

Le champ d’isolement correspond à son coin à lui, qu’il ne souhaite pas partager ou qu’il partage éventuellement avec des individus très proches. C’est souvent un lieu en hauteur où il se sent en parfaite sécurité.

Les champs d’activité peuvent eux être partagés. Chacun d’entre eux correspond à une occupation précise telle que l’observation des oiseaux, la chasse, le jeu… Tous ces lieux sont reliés par des chemins que le chat emprunte. Il y dépose des marques de familiarisation qui sont pour lui des balises rassurantes.

Cette organisation stricte et très particulière est nécessaire à l’équilibre émotionnel du chat. Il faut en tenir compte quand on adopte un chaton. Dès le premier jour, il faut lui attribuer un endroit où personne ne viendra le déranger. Il ne faut pas enlever les marques rassurantes que le chat a déposées en se frottant : l’absence de ces indicateurs apaisants peut conduire au développement d’un état anxieux.

L’acquisition de la propreté

Les chatons sont généralement propres très tôt. Pour éviter la déception d’avoir un chat malpropre, il faut prendre certaines précautions.

La caisse contenant la litière doit toujours être accessible, nuit et jour.

Le lieu choisi doit permettre au chat de ne pas être dérangé.

La litière doit être changée régulièrement.

Enfin, il ne faut pas confondre malpropreté et marquage urinaire. Certains chats font du marquage urinaire : ils restent debout sur leurs pattes (sans s’accroupir) et ils envoient des jets d’urine sur des supports verticaux. Ce comportement est très caractéristique de chats dont le territoire est perturbé et qui ne trouvent pas leurs marques de familiarisation. Il faut alors en parler rapidement à votre vétérinaire.

Les jeux et la chasse

En tant que prédateur, le chat a besoin de chasser. Le chaton va passer des heures à poursuivre des boules de papier ou des peluches. Il est très important de partager des jeux avec lui : il apprendra alors à contrôler sa morsure et ses griffures.

Au contraire, l’absence de stimulation peut amener l’animal à agresser les pieds et les mains de ses propriétaires.

La stérilisation

N’oubliez pas de stériliser vos chats dès l’âge de 5 mois !!!

Voir dans la  rubrique prestation puis chirurgie générale.

Le typhus

Encore appelé panleucopénie féline, le typhus est une maladie virulente et contagieuse, spécifique aux chats.
La maladie se caractérise par un état de prostration intense, une gastro-entérite (inflammation du système digestif) et une leucopénie (diminution du nombre des globules blancs dans le sang).
Le typhus évolue vers la mort dans 80% lorsque le chat malade est âgé de moins de 6 mois et dans 40% des cas lorsque le chat malade est âgé de plus d’1 an.

Le coryza

Le coryza, ou rhinotrachéite virale féline, est une maladie infectieuse aiguë affectant les voies respiratoires supérieures du chat.
La mortalité concerne surtout les chatons et est principalement due à des agents de surinfection.

La leucose féline

Aussi appelé FeLV, la leucose féline est un virus spécifique à l’espèce féline non transmissible à l’Homme.
La leucose féline engendre des tumeurs ou de nombreuses maladies atteignant la peau, les voies respiratoires, les organes digestifs, le sang, etc, qui sont favorisées par la dépression du système immunitaire.

La rage

La rage est une maladie transmissible à l’Homme (zoonose), d’origine virale.
La maladie engendre des lésions inflammatoires du système nerveux central. Une fois que le système nerveux est atteint par le virus et que des symptômes sont déclarés, l’évolution de la maladie conduit inévitablement à la mort du chat.
L’évolution est mortelle en 2 à 10 jours.
La vaccination antirabique n’est pas obligatoire sur le territoire français mais elle l’est pour les chats qui voyagent hors de France.

La chlamydophilose féline

La chlamydophilose féline, ou chlamydiose féline, est une maladie infectieuse provoquée par une rickettsie, qui est une bactérie intracellulaire, c’est-à-dire un organisme vivant microscopique dont la multiplication ne peut s’effectuer qu’à l’intérieur d’une cellule.
La chlamydophilose féline est responsable chez le jeune chat, de conjonctivite simple puis suppurée et de rhinite bilatérale suppurée (inflammation puis infection de la muqueuse des fosses nasales) contagieuses, pouvant se compliquer de pneumonie (infection des poumons).
Nous élaborons notre protocole de vaccination en fonction du risque auquel est exposé votre chat (chat d’intérieur ou chat qui a accès à l’extérieur ou/et chat qui voyage hors de France).

Le calendrier de vaccination chez le chat :

Un chaton se vaccine à partir de l’âge de 2 mois (ou le plus tôt possible après son adoption) contre les maladies infectieuses spécifiques de son espèce.
Les premiers vaccins nécessitent plusieurs injections à quelques semaines d’intervalle.
Le premier rappel est effectué à l’âge d’un an. Des rappels sont ensuite pratiqués chaque année toute la vie du chat.

Attention, un chat n’a pas les mêmes besoins qu’un chien !

Le chat est un carnivore, ses besoins dépendent de son statut physiologique (entretien, croissance, lactation, gestation) et de son statut sexuel (chat stérilisé ou non). Certains aliments industriels y répondent, qu’ils soient sous forme de pâtées ou de croquettes. Les animaux sédentaires ou stérilisés ont parfois tendance à grossir. Pour cette raison il existe des aliments adaptés pour éviter l’embonpoint.

Le chat a un comportement alimentaire particulier : c’est un « grignoteur », il fait plusieurs petits repas par jour. Si l’aliment est laissé à sa disposition il en fera 10 à 16 par jour.

Bien que l’alimentation industrielle soit parfaitement équilibrée, vous pouvez faire le choix de préparer une ration « ménagère » pour votre compagnon. Dans ce cas il faut apporter divers ingrédients en proportions bien définies afin de couvrir tous les besoins de votre animal. Notre équipe est à votre disposition pour vous conseiller et élaborer avec vous la ration adaptée à votre animal.

Insuffisance rénale chronique chez le chat

L’insuffisance rénale chronique est un syndrôme fréquent chez le chat âgé, provoqué par la perte progressive et irréversible des fonctions rénales, constituant une cause importante de mortalité dans cette espèce. Au début de l’affection les signes ne sont pas très caractéristiques: réduction de l’appétit, amaigrissement, baisse de l’activité. Des symptômes digestifs sont également fréquents: nausées, vomissements, diarrhée. Le chat boit et urine plus que normalement. Ces signes doivent vous alerter.

Le traitement d’un chat en insuffisance rénale chronique a pour but de ralentir la progression de la maladie et vise essentiellement à améliorer le confort et l’espérance de vie de votre chat. Un programme nutritionnel adapté et spécifique à votre chat en insuffisance rénale vous sera proposé afin de ralentir l’évolution de la maladie.

Cystite idiopathique du chat (maladie dont la cause est inconnue)

L’enrichissement de l’environnement a fait la preuve de son efficacité.

Éviter les mesures punitives, préférer les litières agglomérantes, mise à disposition d’arbres à chats, création de griffoirs, stimulations audio pendant l’absence du propriétaire, résolution des conflits intra-spécifiques… sont autant de mesures permettant de réduire le stress.

Un nouvel aliment anti-stress permet de réguler ces problèmes.

Toxoplasmose, chats et femmes enceintes

La toxoplasmose est une maladie courante chez l’homme et de nombreux animaux. Elle est le plus souvent bénigne et passe inaperçue. En revanche, chez la femme enceinte non immunisée, elle peut être dangereuse pour le foetus. Parce que le chat est un maillon important dans le cycle de ce parasite, il est parfois montré du doigt. C’est à la fois peu justifié et dangereux.

Peu justifié parce que, dans sa vie, un chat contaminé ne va disséminer le parasite que quelques jours. Dangereux parce que cela laisse à penser qu’il suffirait d’écarter les chats pour éviter une contamination. Il est bien établi que la contamination des humains est dans la très grande majorité due à l’ingestion de viande peu cuite ou de fruits ou légumes mal lavés.

Enfin, 80% des femmes enceintes sont immunisées contre la toxoplasmose.

Nous sommes à votre disposition et à celle de votre médecin pour répondre à vos questions sur le sujet.

Shampooings

Si vous souhaitez laver votre compagnon, il est nécessaire d’utiliser un shampooing adapté pour chien ou pour chat. Ne dépassez pas un shampooing par mois.

Hygiène des oreilles

Il est important de prendre soin des oreilles de votre compagnon.

Pour cela, utilisez un nettoyant auriculaire adapté, à appliquer une fois tous les quinze jours à un mois .

Ne jamais utiliser d’eau, ni de bâtonnets ouatés.

Pour consulter une fiche de conseils sur le soin des oreilles, cliquez sur le lien ci-dessous:

http://adminveto.nalta.net/ckfinder/16/files/soins%20oreilles(2).jpg

Hygiène des yeux

Si vous observez des petites croûtes autour des yeux de votre compagnon, vous pouvez les retirer avec un coton ou une compresse et un sérum physiologique.

Pour consulter des fiches de conseils sur les soins des yeux, cliquez sur les liens ci-dessous:

http://adminveto.nalta.net/ckfinder/16/files/nettoyage%20yeux(1).jpg

http://adminveto.nalta.net/ckfinder/16/files/trtmt%20ophtalmo.jpg

Comment administrer un médicament ?

Administration d’un comprimé:

  • Si le comprimé est « appétent », proposez-le directement à votre chien, dans la main ou caché parmi ses croquettes.
  • Si le chien refuse le comprimé entier, essayez de ruser : écrasez-le et mélangez la poudre obtenue à du fromage
    (type fromage à tartiner) ou de la pâtée.
  • Pour les chats, vous pouvez écraser le comprimé dans du beurre, du yaourt… Puis déposez le mélange sur la patte du
    chat. Celui-ci va certainement vouloir faire sa toilette et lécher le mélange !


Administration d’une pipette « spot-on »:

Les pipettes sont extrêmement faciles à utiliser : le contenu de la pipette s’applique directement sur la peau après avoir
écarté les poils, au niveau des omoplates pour éviter que l’animal se lèche.

Administration d’un liquide ou d’une pâte :

  • Il est rare que le chien prenne spontanément un médicament liquide.
  • Préparez la quantité de liquide dans une seringue (sans aiguille !) ou tournez la molette de la seringue à pâte selon le
    poids du chien: introduisez la seringue soit sur le côté de la bouche (entre la joue et les dents), soit dans l’espace derrière
    les crocs puis pressez le piston doucement, le chien doit pouvoir déglutir par petites quantités.

Centre anti-poison vétérinaire

Centre National d’Informations Toxicologiques Vétérinaires
VetAgro Sup – 1 avenue Bourgelat – 69280 – MARCY L’ETOILE
Tel +33 (0)4-78-87-10-40, 24h/24
Fax +33 (0)4-78-87-45-85
cnitv@vetagro-sup.fr

L’identification électronique

Normalement l’identification d’un chien est obligatoire avant qu’il soit donné ou vendu et dès qu’il est âgé de 4 mois.

L’identification électronique consiste en une injection sous la peau d’une “puce électronique” appelée également transpondeur qui contient un numéro à 15 chiffres pouvant être lu par un vétérinaire à l’aide d’un lecteur de puce. Les coordonnées du propriétaire sont enregistrées dans un fichier afin de pouvoir le contacter si son animal se perd.

Attention, ce transpondeur ne permet pas de localiser votre animal s’il se perd, il permet de retrouver vos coordonnées grâce au numéro qu’il contient.

Cette méthode est indolore et invisible et peut être réalisée au cours d’une consultation.

En cas de changement d’adresse ou de téléphone, n’oubliez pas de remettre les papiers de votre compagnon à jour.

Rechercher sur le site

Aller au contenu principal