Clinique vétérinaire les 3M – Michaud – Dannemarie Alsace – Spécialistes animaux chats, chiens et NAC

Lapin

Le lapin domestique

Le lapin est un petit mammifère herbivore, reconnaissable à ses longues oreilles et à sa petite queue touffue.

Données physiologiques

Température corporelle normale du lapin : elle est comprise entre 38°C et 39,4°C. La fréquence cardiaque est très rapide : de 130 à 300 battements par minute.

Croissance : Le lapin atteint sa taille adulte vers l’âge de 4 mois.

Poids du lapin : il peut varier entre 900g et 2kg selon la race, le sexe, la saison.

Reproduction : La maturité sexuelle apparaît généralement entre 5 et 7 mois pour le mâle et 4 et 8 mois pour la femelle.

Ovulation de la femelle : elle est provoquée par l’accouplement, il n’y a pas de période de reproduction dans l’année.

Durée de gestation : elle varie de 28 à 34 jours, le nombre de lapereaux peut aller jusqu’à 12 par portée, à la naissance ils sont très peu développés et on les yeux fermés, ils ouvrent les yeux vers 10 jours.

Lactation : elle est de 7 à 8 semaines. La particularité du lapereau est de ne téter qu’une seule fois par jour.

Stérilisation : elle permet d’éviter les gestations non souhaitées et facilite la cohabitation de plusieurs lapins. De plus chez la femelle, la stérilisation par ovario-hystérectomie permet d’éviter l’apparition de tumeurs utérines auxquelles les lapines sont prédisposées. La stérilisation du mâle permet quant à elle d’atténuer l’odeur des urines qui peut être très forte et l’agressivité.
La stérilisation des lapins se fait par voie chirurgicale dès l’âge de 5 mois.

Le lapin en images

Tout savoir sur le lapin

 Le lapin est un HERBIVORE.

Le foin

Sa proportion dans la ration alimentaire du lapin est de 70-80%, il doit être vert, odorant, sans poussière, conservé au sec dans le sac d’origine fermé afin de conserver son odeur et de rester appétant, on peut lui mélanger des foins aromatisés comme cela le lapin va pouvoir choisir.

Il joue un rôle primordial dans la prévention des maladies digestives et des maladies dentaires.

Il doit être mis dans un ratelier ou une boule à foin, il ne doit jamais être utilisé comme une litière..

Les granules

  • Jamais de mélange de graines
  • Composition minimale > 20% en fibres et teneur en MG < 5%.
  • Limités à 20g/kg /j il faut en donner la moitié le matin et la moitié le soir.

Ne pas acheter de gros conditionnement car les vitamines s’altèrent très vite après l’ouverture du paquet => préférer les petits conditionnements

On peut mélanger les granulés au foin afin de favoriser la recherche de nourriture et augmenter le temps consacré à la recherche de nourriture.

Les aliments frais

Le lapin n’est pas un “légumivore” mais un HERBIVORE.

Ce n’est pas une base alimentaire mais on peut donner de préférence des légumes verts comme du brocoli, chou, persil, cresson, feuilles de céleri, fanes de carotte éventuellement, endive, trévise, basilic, trèfle et autres herbes aromatiques.

Limités à grand maxi 30g/kg/j et il faut les introduire progressivement. Le “Syndrome Bugs Bunny” le lapin ne creuse pas, il ne mange pas de carotte.

Les aliments frais doivent être distribués frais mais pas froids.

Sortie au jardin

Il faut amener le jardin au lapin AVANT d’amener le lapin au jardin sinon risque de diarrhée.

Attention le lapin ne reconnait pas les plantes toxiques (muguet-if-laurier et les résineux).

La boisson

Biberon ou écuelle mais la préférence va à l’écuelle (pas en plastique!!!!) car elle favorise la prise de boisson et si le lapin ne boit pas assez il aura de gros risque de problèmes digestifs.

Les friandises

Les seules autorisées sont celles à base d’herbes séchées et adaptées au lapin.

Elles ne doivent pas contenir dede sucre, lait ou œuf. Jamais de  sucre, lait ou oeuf. Jamais de blocs de minéraux car provoquent des problèmes urinaires.

Le lapin peut vivre en intérieur comme en extérieur. Attention tout de même au coup de chaleur à partir de 30°C, le lapin est très sensible à la chaleur.

C’est un animal crépusculaire (ne pas le mettre dans une chambre!)

Il lui faut absolument des moments de liberté : minimum 4h par jour !!! Un lapin peut très bien vivre librement dans la maison avec sa cage comme refuge. L’exercice physique est indispensable pour éviter le surpoids et pour assurer un bon transit digestif.

La cage doit être suffisamment grande (normalement le lapin doit pouvoir y effectuer 2 bonds), nettoyée et désinfectée minimum 1 fois par semaine. Le fond doit être recouvert de linge, journaux, dry bed ND… (éviter les copeaux qui peuvent causer des troubles respiratoires).

Vous pouvez placer un bac à litière contenant de la litière pour chat dans le coin de la cage. Pour habituer le lapin à y faire ses besoins il suffit de placer ses déjections dans la litière, et de mettre le lapin dedans lorsqu’il fait ses besoins en dehors. Un lapin ne sera jamais aussi propre qu’un chat, mais il est possible de l’éduquer dès son plus jeune âge.

La cage doit contenir des jouets (tunnels…), des cachettes (petite maison en bois…), des balles… Vous pouvez variez les jouets toutes les 2 semaines pour éviter l’ennui du lapin.
La cage doit aussi contenir un râtelier permettant de garder le foin propre et non souillé par les urines.

Plusieurs vaccins existent pour protéger efficacement votre lapin contre différentes maladies, sous forme de vaccination annuelle.

La myxomatose

Elle est transmise par les puces et les moustiques ainsi que les autres lapins malades, elle provoque un gonflement des paupières, des boutons sur les lèvres, les oreilles… il n’y a pas de traitement efficace et la maladie peut être mortelle.

La maladie hémorragique virale

Causée par un virus, elle se transmet par contact entre lapins mais aussi par l’homme.via les objets, la nourriture… L’évolution de la maladie est rapide et mortelle (quelques heures).

La Malocclusion dentaire

Les maladies dentaires sont particulièrement fréquentes chez les lapins, cobayes et chinchillas. Ce sont des espèces à dents hypsodontes, cela signifie que les dents poussent en continu. Ces dents s’usent lors de la mastication du foin par ces espèces, car ce sont les fibres qui permettent l’usure dentaire. La distribution abondante de granulés qui n’usent pas les dents favorise l’apparition d’une maladie dentaire car les lapins et cobayes les préfèrent souvent au foin. La déviation des dents par rapport à leur axe, appelée malocclusion dentaire, apparaît généralement après 1-2 ans de régime riche en granulé.

La stase digestive

Les stases digestives sont une situation fréquente chez le lapin et le cobaye, chez qui 24h sans selle constituent une urgence absolue. Chez ces deux espèces, elles peuvent avoir des conséquences dramatiques, et il est essentiel de s’adresser à une équipe compétente pour une prise en charge optimale. 

Rechercher sur le site

Aller au contenu principal