Clinique vétérinaire les 3M – Michaud – Dannemarie Alsace – Spécialistes animaux chats, chiens et NAC

Iguane

L'iguane

L’iguane est un petit saurien, ou plutôt une sorte de lézard géant de plus en plus adopté en tant que NAC (nouveaux animaux de compagnie). L’iguane vert (Iguana iguana), ou iguane commun, est l’espèce la plus présente et la plus simple à éduquer, même si d’autres espèces sont disponibles à la vente.

Données physiologiques

L’iguane est ovipare.
La maturité sexuelle est atteinte vers 2 à 3 ans pour les femelles qui pondent 1 fois par an.

 

Accouplement et parades ont lieu en décembre, la ponte en février/mars.
La longévité de l’iguane est de 10 – 15 ans.

L'iguane en images

Tout savoir sur l'iguane

L’alimentation est un point clé de la santé de l’iguane. Dans la nature, l’iguane est essentiellement végétarien, en captivité il peut être omnivore mais les protéines animales restent à éviter car elles peuvent engendrer des problèmes rénaux.

Il est recommandé de bien nettoyer les aliments (feuillus, légumes, fruits, fleurs) avant de les servir et de couper les légumes et les fruits en petits morceaux de façon à faciliter l’ingestion et la digestion des aliment.

Ce que vous pouvez donner…

Le feuillu (ou vert) :65-70 % de l’alimentation

Batavia, blette, céleri (feuilles), chêne (blonde et rouge), chicorée, chicorée sauvage, chou , cresson, endive, épinard, fanes de Betterave, Fanes de carotte, fanes de Radis, fanes de Navet, feuilles d’Hibiscus, feuilles de Moutarde, framboisier, frisée, laiteron, luzerne, mâche, mauve Sylvestre, mesclun, ortie blanche, oseille, pissenlit, poireau (le vert), romaine, roquette, scarole, trèfle, trévise (salade rouge), persil.

Les légumes : 15-20 % de l’alimentation

Asperge, betterave, brocolis, carotte, choux de Bruxelles, concombre, courgette, citrouille, courge musquée, courge poivrée, courge spaghetti, chou fleur, fenouil, haricot beurre, haricot plat, haricot vert, navet, panais, petits pois, poireau (le vert), poivron, radis, rutabaga

Les fruits :10-15 % de l’alimentation

Abricot, ananas, banane (avec la peau si bio), cerise, figue, figue de Barbarie, fraise, framboise, fruit de la passion, fruits des bois, kaki, Kiwi, litchi, mangue, mandarine, melon, müre, nectarine, orange, papaye, pastèque, pêche, poire, pomme, prune, paisin (sans les pépins).

Les aliments à éviter !

Tous les aliments très acides comme le citron, la rhubarbe, etc. sont à éviter! La tomate et l’ananas sont acides mais peuvent être donnés occasionnellement. Pas de salade type laitue ou iceberg, elles n’ont aucun apport (ce n’est que de l’eau).

Sont également à éviter les aliments secs du type granulés pour iguane, à lapin ou autre rongeur.

L’iguane ne boit pas assez de lui-même en captivité, il faut donc privilégier les aliments frais et variés pour l’aider à s’hydrater (en plus bien entendu d’une bonne hygrométrie).

Évidemment, il faut éviter les aliments tels que le pain, les pâtes, le riz, la pizza, le maïs … ainsi que les légumes ou fruits en conserves, les petits pots pour enfants ou les compotes, tout ce qui est cuit, salé et/ou sucré. L’alimentation de l’iguane doit être composée d’aliments frais et sans conservateurs.

L’apport de calcium et de phosphore

L’alimentation “idéale” pour l’iguane doit avoir le ratio calcium/phosphore de 2/0 ou de 2/1,ce qui veut dire que la quantité de calcium présent dans l’aliment doit être au moins le double par rapport à celle du phosphore. Ce qui n’est pas le cas pour la grande majorité des fruits. C’est pourquoi, il est conseillé de supplémenter le repas de calcium quotidiennement, ceci afin de prévenir les risques d’ostéofibrose qui peut être mortelle dans les cas les plus graves.

Les iguanes sont des animaux à sang-froid. Autrement dit, leurs fonctions corporelles sont tributaires de la chaleur de leur environnement.

La température de détention idéale se situe entre 28 et 30°C le jour et 24 à 25°C la nuit.

Après le repas, la température de votre terrarium doit être réglée sur un minimum de 30°C : cela aidera à la bonne digestion des aliments.

Le maintien de la température idéale est assuré grâce à des lampes chauffantes.

L’éclairage est également primordial, il a 2 fonctions : assurer une luminosité suffisante (en hiver 12h de jour/ 12h de nuit, en été 14h de jour/10h de nuit), il constitue également une source de rayons UVA et UVB indispensables à la synthèse de vitamine D3. Les lampes doivent être changées tous les 6 mois pour assurer un bon rayonnement UV.

L’hygrométrie doit être de 70 à 90 %. Elle est assurée par un bac d’eau dans le terrarium. On peut également pulvériser de l’eau 1x/ jour dans le terrarium et sur la nourriture car l’igane absorbe les gouttes déposées sur le feuillage.

Rechercher sur le site

Aller au contenu principal