Clinique vétérinaire les 3M – Michaud – Dannemarie Alsace – Spécialistes animaux chats, chiens et NAC

Chien

Le chien

Le Chien est la sous-espèce domestique de Canis lupus, un mammifère de la famille des Canidés, laquelle comprend également le dingo, chien domestique retourné à l’état sauvage.

Données physiologiques

Nom : Chien
Taille : 15 – 110 cm (Au garrot)
Température corporelle 36-39°C
Fréquence respiratoire : 10-20 mvt/min
Fréquence cardiaque : de 80-180 battements /minutes
jours

Sommeil quotidien : 12 – 14 heures (Adulte)
Longévité : très variable en fonction de la race
Période de gestation : 58 – 68 jours

Le chien en images

Tout savoir sur le chien

Les premières leçons

La propreté

Les chiots sont rarement propres à leur arrivée dans leur nouveau foyer. Voici quelques conseils pour accélérer leur apprentissage:

  • Sortez-le très fréquemment : après chaque repas ou chaque réveil de la sieste. Ne lui apprenez pas à faire ses besoins à l’intérieur, sur du papier journal.
  • Récompensez-le à chaque fois qu’il fait ses besoins dans l’endroit autorisé.
  • Ne le punissez jamais si vous ne l’avez pas pris sur le fait. Il ne comprendrait pas la cause de votre colère. Lui mettre le nez dans ses besoins est inutile.
  • Ne ramassez pas ses besoins devant lui.

Les ordres simples

Dès son arrivée, vous pouvez débuter l’apprentissage de choses simples comme le rappel. Ces ordres vous permettront de mieux vivre avec lui et d’assurer sa sécurité. L’éducation du jeune chien doit se concevoir comme de courtes séances de jeu pour mobiliser son attention. Employez toujours les mêmes mots, les plus simples possibles, par exemple “au pied”. Associez chaque ordre à un geste simple, le chien apprendra plus vite. N’oubliez pas de le récompenser à chaque succès avec une friandise (sans en abuser pour éviter le surpoids) ou simplement avec une caresse.

La marche en laisse

Voici comment lui apprendre à accepter cette contrainte :

  • Mettez-lui le collier et la laisse, laissez-le s’habituer à leur présence puis attrapez la laisse sans tirer.
  • Pour que le chiot se mette à marcher, secouez un peu la laisse en lui parlant. Félicitez-le dès qu’il vous suit.
  • Pendant la promenade, le contact entre vous doit se faire par le biais de la laisse mais aussi de la voix.
  • Si le chiot tire sur la laisse, donnez un coup sec pour l’arrêter, ramenez-le vers vous en lui disant “au pied” et relâchez la tension. Si le chiot arrête de tirer, récompensez-le aussitôt.

Sortir votre chien

Votre chiot doit sortir régulièrement avant ses trois mois afin de s’adapter à différents environnements.

Un chien qui n’est pas exposé au monde extérieur pourra développer une peur intense envers les inconnus et le milieu urbain.

Évitez néanmoins les contacts avec les chiens non vaccinés ou les endroits souillés par des animaux inconnus.
Si le chiot est très peureux lors des sorties, ignorez le et détournez son attention par le jeu. Le caresser serait néfaste, car cela récompenserait son comportement craintif.

La hiérarchie

La vieille idée qui voulait que la vie relationnelle des chiens soit exclusivement guidée par une hiérarchie stricte doit être abandonnée. La vie sociale d’un chien équilibré et bien sociabilisé, avec ses congénères mais surtout avec l’homme, est avant tout guidée par l’attachement. La hiérarchie n’intervient que si les phénomènes d’attachement échouent.

Le rôle du maître est de donner au chien des repères et des limites stables grâce à une éducation basée sur une autorité bienveillante et sans violence. Celle-ci utilise en priorité le “renforcement positif” par la récompense. La punition est le plus souvent inutile et de toute façon rarement comprise par le chien.

Les premiers mois de vie du chien sont d’une importance capitale sur ce point. elles déterminent ses aptitudes à vivre en bonne harmonie dans notre société. Nous vous recommandons vivement de l’inscrire dès son arrivée dans votre foyer à une école du chiot, activité proposée par la grande majorité des clubs d’éducation canine.

La maladie de Carré

La maladie de Carré est une maladie virale du chien, sensible quel que soit son âge.

Le diagnostic de suspicion est fondé sur la présence d’au moins quatre symptômes parmi : une température élevée, des écoulements oculaires et nasaux, des symptômes digestifs, oculaires, respiratoires, nerveux et cutanés.

L’évolution de la maladie se réalise en 3 à 5 semaines selon trois possibilités :

  • La guérison du chien.
  • La guérison du chien avec des séquelles (tremblements musculaires,épilepsie, troubles de la vision, pneumonie, absence d’émail dentaire).
  • Le décès du chien.

L’hépatite de Rubarth

L’hépatite de Rubarth est une maladie virale du chien, encore appelé hépatite contagieuse.

La maladie se manifeste par une température élevée, une inflammation des amygdales et des ganglions, une uvéite et une gastro-entérite.

Le chien guérit dans les 10 jours qui suivent la contagion. Dans de rare cas l’évolution de la maladie conduit au décès du chien après une courte période de coma.

La toux de chenil

La toux de chenil est une trachéo-bronchite contagieuse (inflammation simultanée de la trachée et des bronches), observée surtout dans les effectifs de chiens.

La mortalité atteint 20% des chiens malades.

La leptospirose

La leptospirose est une maladie contagieuse d’origine bactérienne, commune à l’Homme et à de nombreuses espèces animales dont le chien.

La maladie se manifeste essentiellement par une atteinte des reins et du foie.

La mortalité atteint 50% des chiens malades.

La parvovirose

La parvovirose est une maladie virale du chien principalement caractérisée par une gastro-entérite (inflammation du tube digestif) hémorragique et fréquente chez le jeune chien.

On observe une évolution mortelle en 2 à 5 jours, ou la guérison, pour les chiens qui passent le cap du cinquième jour.

La rage

La rage est une maladie transmissible à l’Homme (zoonose), d’origine virale.

La maladie engendre des lésions inflammatoires du système nerveux central. Une fois que le système nerveux est atteint par le virus et que des symptômes sont déclarés, l’évolution de la maladie conduit inévitablement à la mort du chien.

L’évolution est mortelle en 2 à 10 jours.

La vaccination antirabique n’est pas obligatoire sur le territoire français mais elle l’est pour les chiens qui voyagent hors de France.

La piroplasmose

La piroplasmose est une maladie transmise au chien par les tiques et causée par un parasite protozoaire microscopique. Celui-ci provoque une destruction des globules rouges dans lesquels il s’est multiplié, ce qui entraîne une grave anémie.

La maladie est rapidement mortelle si elle n’est pas prise à temps.

La maladie de Lyme

C’est  une maladie transmise au chien par les tiques.

Le calendrier de vaccination chez le chien

Un chiot se vaccine à partir de l’âge de 2 mois contre les maladies infectieuses spécifiques de son espèce.

Les premiers vaccins nécessitent plusieurs injections à quelques semaines d’intervalle. Nous serons là pour élaborer le meilleur protocole vaccinal en fonction du mode de vie de votre chien.

Le premier rappel est effectué à l’âge d’un an. Des rappels sont ensuite pratiqués chaque année toute la vie du chien.

Les besoins nutritionnels du chiot répondent à des exigences particulières. Pour assurer la croissance et le bien-être de votre chien, une alimentation adaptée doit être fournie dès son arrivée.

Les besoins nutritionnels varient selon la race du chiot et au cours de sa croissance. Il faut donc veiller à lui apporter une ration riche et équilibrée, pour lui permettre une croissance harmonieuse. Attention toutefois au surpoids ! La quantité de la ration doit être adaptée à la taille et au poids adulte de l’animal.

Pesez régulièrement votre chiot pour vérifier que sa croissance se déroule correctement.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour respecter son équilibre alimentaire: l’alimentation dite “industrielle” (croquettes ou boîtes) ou l’alimentation dite “ménagère” (repas fait maison). Dans le cas de l’alimentation industrielle, il est inutile d’y ajouter des compléments ou des vitamines car la composition de ces aliments est parfaitement équilibrée. De plus ils sont adaptés à la taille et au poids de la race de votre jeune compagnon. Dans le cas de l’alimentation ménagère, il convient de respecter des règles précises de diététique canine pour éviter de créer des carences. Il faudra en particulier prévoir une complémentation minéralo-vitaminée. Notre équipe pourra vous aider à établir la ration adaptée à votre animal.

Mise-bas

la gestation de la chienne dure de 59 à 65 jours. Si, après 63 jours, la chienne n’a pas commencé le travail, il est souhaitable de consulter votre vétérinaire qui pourra réaliser différents examens (radiographie, échographie…) afin de vérifier le bon déroulement de la gestation et d’envisager si besoin une intervention.

Convulsions

Les causes de convulsions sont multiples et les crises convulsives peuvent se manifester différemment selon les animaux. En général une crise convulsive est précédée d’une phase où l’animal est inquiet, il s’isole ou au contraire cherche son maître pour se rassurer. Ensuite la crise elle-même dure 1 à 3 minutes, elle se manifeste par une perte de vigilance de l’animal qui semble déconnecté de son milieu environnant. Il peut se mettre à baver, ses membres peuvent se raidir donnant lieu à des mouvements incontrôlés, l’animal peut tomber et parfois déféquer ou uriner. Les crises peuvent se répéter ou même durer plus de 15 minutes; dans ce cas elles deviennent dangereuses pour l’animal et il convient de consulter un vétérinaire.

Coup de chaleur

Le coup de chaleur est dû à une perturbation des mécanismes de thermorégulation conduisant à un œdème cérébral. Cette défaillance apparaît fréquemment en période estivale et notamment chez les animaux enfermés dans une voiture. L’animal se met à haleter, il bave, il respire vite, ses muqueuses deviennent rouges et il peut même tomber dans le coma. Les brachycéphales (chiens aux têtes écrasées: boxer, bouledogues…) sont plus sujets à ces perturbations. C’est une urgence vitale qui nécessite l’intervention d’un vétérinaire. En attendant d’arriver chez votre vétérinaire, vous pouvez rafraîchir votre animal en le recouvrant de serviettes mouillées.

Pour éviter le coup de chaleur, ne laissez jamais votre animal dans votre voiture au soleil, veillez à ce qu’il ait toujours un endroit accessible à l’ombre et une gamelle d’eau fraîche à sa disposition.

Dilatation-torsion de l’estomac

Un chien atteint de dilatation-torsion de l’estomac présente peu de temps après un repas une attitude étrange: il est inquiet, cherche à vomir sans y parvenir, bave souvent, et son ventre se gonfle et se tend. Il respire mal (l’estomac gonflé appuie sur le diaphragme et gêne la respiration), puis il se couche sur le côté et ne veut plus bouger. L’animal souffre et meurt en quelques heures s’il n’est pas pris en charge par un vétérinaire. Les chiens de grand gabarit sont plus souvent atteints par ce syndrome (boxer, berger allemand, dogue allemand…) et certains facteurs augmentent le risque de dilatation de l’estomac (exercice physique après le repas, aliments fermentescibles tels que les pommes de terre, …).

Hémorragies

Les hémorragies constituent une véritable urgence. Elles peuvent avoir des origines très variées (ingestions de raticides, chocs violents, tumeurs de certains organes…). Les hémorragies sont fatales pour nos compagnons si elles ne sont pas stoppées très rapidement, un traitement de réanimation (perfusions) est également mis en oeuvre.

Shampooings

Si vous souhaitez laver votre compagnon, il est nécessaire d’utiliser un shampooing adapté pour chien ou pour chat. Ne dépassez pas un shampooing par mois.

Hygiène des oreilles

Il est important de prendre soin des oreilles de votre compagnon.

Pour cela, utilisez un nettoyant auriculaire adapté, à appliquer une fois tous les quinze jours à un mois .

Ne jamais utiliser d’eau, ni de bâtonnets ouatés.

Pour consulter une fiche de conseils sur le soin des oreilles, cliquez sur le lien ci-dessous:

http://adminveto.nalta.net/ckfinder/16/files/soins%20oreilles(2).jpg

Hygiène des yeux

Si vous observez des petites croûtes autour des yeux de votre compagnon, vous pouvez les retirer avec un coton ou une compresse et un sérum physiologique.

Pour consulter des fiches de conseils sur les soins des yeux, cliquez sur les liens ci-dessous:

http://adminveto.nalta.net/ckfinder/16/files/nettoyage%20yeux(1).jpg

http://adminveto.nalta.net/ckfinder/16/files/trtmt%20ophtalmo.jpg

Comment administrer un médicament ?

Administration d’un comprimé:

  • Si le comprimé est « appétent », proposez-le directement à votre chien, dans la main ou caché parmi ses croquettes.
  • Si le chien refuse le comprimé entier, essayez de ruser : écrasez-le et mélangez la poudre obtenue à du fromage
    (type fromage à tartiner) ou de la pâtée.
  • Pour les chats, vous pouvez écraser le comprimé dans du beurre, du yaourt… Puis déposez le mélange sur la patte du
    chat. Celui-ci va certainement vouloir faire sa toilette et lécher le mélange !


Administration d’une pipette « spot-on »:

Les pipettes sont extrêmement faciles à utiliser : le contenu de la pipette s’applique directement sur la peau après avoir
écarté les poils, au niveau des omoplates pour éviter que l’animal se lèche.

Administration d’un liquide ou d’une pâte :

  • Il est rare que le chien prenne spontanément un médicament liquide.
  • Préparez la quantité de liquide dans une seringue (sans aiguille !) ou tournez la molette de la seringue à pâte selon le
    poids du chien: introduisez la seringue soit sur le côté de la bouche (entre la joue et les dents), soit dans l’espace derrière
    les crocs puis pressez le piston doucement, le chien doit pouvoir déglutir par petites quantités.

Centre anti-poison vétérinaire

Centre National d’Informations Toxicologiques Vétérinaires
VetAgro Sup – 1 avenue Bourgelat – 69280 – MARCY L’ETOILE
Tel +33 (0)4-78-87-10-40, 24h/24
Fax +33 (0)4-78-87-45-85
cnitv@vetagro-sup.fr

L’identification électronique

Normalement l’identification d’un chien est obligatoire avant qu’il soit donné ou vendu et dès qu’il est âgé de 4 mois.

L’identification électronique consiste en une injection sous la peau d’une “puce électronique” appelée également transpondeur qui contient un numéro à 15 chiffres pouvant être lu par un vétérinaire à l’aide d’un lecteur de puce. Les coordonnées du propriétaire sont enregistrées dans un fichier afin de pouvoir le contacter si son animal se perd.

Attention, ce transpondeur ne permet pas de localiser votre animal s’il se perd, il permet de retrouver vos coordonnées grâce au numéro qu’il contient.

Cette méthode est indolore et invisible et peut être réalisée au cours d’une consultation.

En cas de changement d’adresse ou de téléphone, n’oubliez pas de remettre les papiers de votre compagnon à jour.

Rechercher sur le site

Aller au contenu principal